Qui sommes-nous ?

Les alternants de la promo 42 de l’Institut Pratique du Journalisme lancent Diasporama !

Un regard éphémère porté sur les diasporas de la région parisienne et illustré par des étudiants des Gobelins.

Pour voir nos trombines, c’est ici !

 

Nos réseaux  :

Maison Château Rouge

Maison Château Rouge : le vêtement, symbole d’une identité

C’est au cœur du 18ème arrondissement de Paris que Youssouf Fofana, créateur de 32 ans, a lancé Maison Château Rouge, sa marque lifestyle, inspirée de la culture et de l’artisanat africain.

Accessible, souriant, accueillant, Youssouf Fofana veut faire de sa boutique, Maison Château Rouge, un lieu de vie. À l’intérieur, des murs jaunes, des livres sur le Wax, des plantes, des affiches aux slogans joyeux : « Bonne arrivée ! ». Les clients affluent pour venir chercher leurs commandes passées sur internet, et en profitent pour échanger avec lui. Les cartons s’amoncellent au fond du magasin, les livreurs se succèdent. Maison Château Rouge est en pleine ascension.

On retrouve dans cette boutique des vêtements et accessoires tendances, modernes, branchés, qui séduisent les jeunes : Casquettes, bobs, t-shirt oversize…. Le tout twisté avec des motifs et tissus inspirés des différentes cultures africaines. Dans sa boutique, on se procure aussi des objets de décoration, de la vaisselle colorée, et même des produits alimentaires.

Soutenir les petites entreprises

Mais avant d’être une marque de mode, Maison Château Rouge reste par dessus tout un projet social. Grâce à l’association Les Oiseaux Migrateurs, qu’il a co-fondé, Youssouf Fofana a pour objectif de soutenir des TPE et PME africaines. Fils d’un couple sénégalais, il lui tenait à cœur de promouvoir les savoir-faire du « continent ». Tissus fabriqués au Mali, assiettes peintes à la main au Sénégal… Maison Château Rouge travaille main dans la main avec des petites entreprises et des coopératives basées en Afrique, comme Global Teinture à Bamako, capitale de la teinture artisanale sur le continent. En parallèle, il collabore aussi avec des ateliers parisiens, notamment pour la confection des maillots de football de la Coupe d’Afrique des Nations du 18ème arrondissement. « C’est ce qui permet un développement économique et social durable », explique le jeune créateur.

Youssouf Fofana reste catégorique : cette marque s’adresse à tous. Aux jeunes, aux moins jeunes, aux habitants du quartier, aux étrangers de passage à Paris, aux membres de la diaspora africaine, ou pas. Et son projet séduit bien au-delà du quartier. Son entreprise est aujourd’hui en partenariat avec l’enseigne Monoprix, qui commercialise ses créations 100% fabriquées en Afrique, dans des centaines de boutiques à travers la France.

 

Crédits illustration : Judith Nicaud

Plus de publications

Journaliste web et presse écrite. Passion mode et lifestyle. Membre de l'équipe de conception du site et des réseaux sociaux Diasporama.